Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

L'entreprise Hemerion récompensée aux Trophées de l’innovation des Hauts-de-France.

Innovation

-

01/12/2020

Tumeur au cerveau : une innovation pour mieux soigner


Hemerion développe des thérapies innovantes du cancer qui allient photonique, médecine et biologie. En complément de la chirurgie, sa première technologie cible le traitement des glioblastomes. Elle fait actuellement l'objet de premières études cliniques chez l'humain. En savoir plus : ICI 

Enn savoir plus sur les trophées de l innovation : ICI 

Issue des travaux de recherche d’excellence de l’université de Lille et de l’Inserm, la start-up Hemerion a pour objet la dissémination internationale d’une nouvelle modalité de traitement du cancer du cerveau, unique en Europe. La création de cette société est le fruit de plus de 10 ans de recherches académiques de premier plan, au sein du laboratoire Inserm / Université de Lille « OncoThAI ». 


Le glioblastome est une tumeur très agressive du  cerveau. Chaque année, en Europe et aux États-Unis, ce cancer touche 25  000 patients qui décèdent, pour la plupart, dans les deux ans qui  suivent le diagnostic. Les tumeurs sont souvent difficiles d’accès. Les  retirer sans risquer de causer des dommages irrémédiables au cerveau  conduit souvent à ne pouvoir complètement extraire de la zone les  cellules cancéreuses résiduelles, pratiquement invisibles, qui risquent  de provoquer par la suite des récidives. Les éliminer le plus possible  permettrait de prolonger la vie des patients atteints de ce cancer.  C’est qu’est en passe de réussir la technologie très prometteuse de la  startup Hemerion, qui vient de recevoir le prix de l’innovation  thérapeutique aux Trophées de l’innovation Hauts-de-France.

La solution imaginée par les fondateurs d’Hemerion est d’employer une  technique utilisée dans les pré-cancers de la peau, la photothérapie  dynamique. Celle-ci consiste à accumuler dans les cellules cancéreuses  une substance appelée photosensibilisateur. Lorsque ce dernier est  activé par un certain type de lumière, il produit des substances  toxiques qui détruisent la cellule tumorale. L’idée est donc  d’introduire une fibre optique jusqu’à la zone du cerveau où le  chirurgien a retiré la tumeur pour y diffuser de la lumière et ainsi  activer le photosensibilisateur. Pour y parvenir, il est notamment  nécessaire de réaliser une modélisation optique et mathématique poussée  du positionnement de la fibre et du trajet de la lumière jusqu’à la  zone. Cette technologie innovante s’appuie pour cela sur les recherches  menées depuis de nombreuses années au laboratoire Oncothai¹, en  collaboration étroite avec des cancérologues, qui étendent peu à peu les  domaines d’application de la photothérapie dynamique à de nombreux  cancers (prostate, ovaire, plèvre, etc.).

Déjà lauréate du 22ᵉ concours national I-Lab en 2020 dans la  catégorie Innovation médicale, Hemerion ajoute à son palmarès cette  nouvelle distinction. Il faut dire que les résultats des premières  études cliniques sont particulièrement prometteurs. Elles ont décidé  Maximilien Vermandel,  physicien médical, à quitter son poste au CHU de  Lille et au sein du laboratoire Oncothai, pour lancer cette entreprise,  soutenue par la fondation Université de Lille et incubée à Eurasanté.

100 vues Visites

J'aime

  • Innovation
  • Santé
  • trophées
  • HDFID
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Innovation

Des jeunes chercheurs apportent leur regard novateur au profit du monde socio-économique

photo de profil d'un membre

Stéphanie Piquet

11 janvier

Innovation

Le parcours incubation « Music Tech »

photo de profil d'un membre

Stéphanie Piquet

21 décembre

Innovation

Retour sur l'évènement Fondation

photo de profil d'un membre

Stéphanie Piquet

15 décembre